Alain Wirthner (directeur du CO St-Guérin)

Le 10 octobre 2019, cinq élèves de classes d’adaptation sont allés interviewer le directeur Monsieur Alain Wirthner.

L’interview a été enregistrée dans son bureau puis retranscrite pour ce journal.

Nous ne le connaissions pas très bien, nous voulions donc en savoir un peu plus sur lui et s’intéresser à lui.

Carousel imageCarousel imageCarousel image

Questions d’ordre “professionnel”

Depuis combien de temps êtes-vous directeur de ce cycle ?

Je suis directeur du cycle depuis la rentrée 2018-2019, c’est ma deuxième année dans ce cycle de St-Guérin.

Etiez-vous directeur dans un autre cycle avant ?

Je n’étais pas directeur mais j’étais enseignant au cycle des Collines, j’enseignais la musique au cycle des Collines pendant 10 ans.

Si on fait une grosse bêtise, est-ce qu’on risque de se faire punir par vous ?

Vous ne vous ferez pas punir par moi, mais j’ai des collaborateurs, les proviseurs, qui s’occupent des élèves. Pour chaque degrés il y a un proviseur qui s’occupe des élèves, notamment lorsqu’ils ont fait une bêtise.

Dans certains cas je dois prendre des décisions, rencontrer des parents, cela se passe ici dans mon bureau.

Est-ce que vous vous êtes déjà fait punir ?

Au cycle une fois j’ai été convoqué chez le directeur parce que j’avais un espèce de pistolet à eau que j’ai eu la très bonne idée de prendre à l’école et puis ça a semé le trouble dans la cour d’école. Et puis lui n’a pas tellement apprécié, c’était quelqu’un de très sévère, et puis j’ai passé un sale quart d’heure.

Est-ce que c’est vous qui organisez toutes les activités ?

Non ça n’est pas moi, je décide des activités qui auront lieu durant l’année scolaire mais après il y a des gens qui travaillent avec moi. En l'occurrence c’est monsieur Lambein, il s’occupe de tout ce qui est administratif, quand il y a par exemple un spectacle ou bien une activité qui occupe tous les élèves du cycle, c’est lui qui regarde comment et quel jour on peut faire cette activité, qui informe les enseignants pour leur donner toutes les informations. Cela concerne les activités qui occupent les 650 élèves de l’école, les journées de ski, les promenades, sorties,...

Combien d’argent est-ce que vous gagnez ?

Je gagne un peu plus qu’un enseignant. Quand j’étais enseignant je travaillais 23 cours par semaine, mais là je fais des semaines qui sont largement le double voire le triple, alors on peut dire qu’au prix de l’heure c’est à peu près pareil.

Est-ce que vous travaillez le samedi et le dimanche ?

J’essaie de ne pas travailler le week-end parce que j’ai envie, comme vous, de pouvoir avoir des loisirs et de passer du temps avec ma famille. Mais ça m’est arrivé de devoir régler des situations urgentes pendant le week-end. Et puis souvent, après l’école jusqu’à 20h-21h, il y a des choses à faire.

Quelles sont les personnes qui travaillent à la direction ?

Il y a Monsieur Lambein qui est mon collègue, il y a les proviseurs qui sont là en soutien, deux secrétaires, un stagiaire qui est à l’école de commerce et qui vient faire son année de stage ici. Il y a aussi Monsieur Lionetto. On est une équipe de 5-6 personnes.

Quel est le travail de ces personnes ?

Les secrétaires et le stagiaire répondent à tous les téléphones quand il y a des élèves qui sont malades. Ils doivent l'inscrire sur l’ordinateur. Parfois ils doivent eux-mêmes appeler les parents parce qu’un élève est absent. Est-ce qu’il est malade, est-ce qu’il a rendez-vous chez le dentiste, ou est-ce qu’il a courbé l’école ? Ils font le courrier, et ils font des lettres parfois pour moi. C’est elles qui impriment les tableaux des activités et informent les professeurs (dentiste, vaccins,...), c’est un travail très varié.

Monsieur Lambein s’occupe de l’organisation générale de l’école, et il contrôle que le bâtiment soit en bon état, si il y a une panne d’électricité, une fuite d’eau,...c’est lui qui contacte les entreprises qui doivent venir, en collaboration avec le concierge.

Monsieur Lionetto est le comptable de l’école.

Quant à moi, je fais beaucoup de choses variées, ces jours-ci je vous reçois pour une interview, j’ai des conseils de classe, je rencontre des parents, j’ai rendez-vous avec le département. C’est un travail très riche, très divers, mais surtout je suis toujours en contact avec des gens, c’est pour ça que j’ai choisi ce travail.

Acceptez-vous des élèves stagiaires avec vous ?

En tant que directeur c’est compliqué parce qu’il y a parfois des choses secrètes qui ne sortent pas du bureau. Je pourrais avoir un stagiaire quelques moments dans la journée mais il y a d’autres moments où je serais obligé de le placer ailleurs. Par contre au secrétariat, c’est tout à fait possible de faire un stage.

A quoi sert la grande table dans votre bureau ?

Parfois je reçois jusqu’à 15 personnes pour un seul élève. Il peut y avoir les parents, tous les enseignants, parfois un médecin, des thérapeutes,... c’est pour cela que j’ai une grande table qui est parfois bien remplie.

Lorsque je rencontre quelqu’un, seul à seul, je le rencontre plutôt à cette plus petite table où on peut être l’un en face de l’autre.


Questions d’ordre “privé”

Pourquoi ne portez-vous pas de barbe et de moustache ?

Parfois je suis un peu mal rasé, mais j’ai essayé la moustache et ça ne m’allait pas du tout, et puis la barbe, j’avais un grand père qui avait une grosse barbe et je n’aimais pas tellement quand j’étais petit parce que ça piquait… et puis on m’a dit que ça faisait plus jeune quand j’étais plutôt mieux rasé qu’avec la barbe.

Quel âge avez-vous ?

J’ai 53 ans.

Est-ce que vous êtes célibataire ?

Non, je suis marié, j’ai deux enfants.

Est-ce que vous aimez-le sport ?

Oui quand j’étais jeune j’ai fait beaucoup de foot, j’ai joué au FC Sion où j’ai côtoyé des joueurs qui ont fait une jolie carrière. Et puis, comme je me suis plutôt dirigé vers la musique, j’ai arrêté le foot. Maintenant je fais plutôt du squash.

J’aime bien me promener, et faire du ski.

Nous avons appris que vous étiez dans un groupe de musique qui s’appelle Hirsute, est-ce que vous pouvez nous en parler ?

C’est un groupe qui a été fondé par ma femme il y a 20 ans. Elle a d’abord fait un premier album toute seule. Et puis après, nous nous sommes rencontrés, nous avons commencé à faire de la musique ensemble, depuis lors nous avons fait 3 autres albums. Maintenant on fait plutôt des morceaux qu’on met en ligne sur youtube et puis des concerts. On trouve cela sur internet en recherchant “Hirsute musique”.

Les journalistes : Manon, Justine, Demirali et Maxence


Tu souhaites aussi poser tes questions à Monsieur Wirthner ?

Viens les déposer dans notre boîte aux lettres au 1er étage du bâtiment 39 salle 14 ou envoie-les par mail à journal@stguerin.ch